Travailler au Canada: comment faire un CV canadien?

centre urbain toronto

urban toronto dundas west

J’oublie parfois combien le CV français est intrusif, comparé au CV canadien. Donner le nombre d’enfants sur un CV? Et pourquoi pas le nombre d’animaux de compagnie et sa marque de dentifrice préférée pendant qu’on y est? Les CV canadiens sont plus ciblés sur l’expérience, et la pré-sélection des CVs s’effectue souvent sur des mot-clés. Traduction: il faut changer le vocabulaire de son CV pour qu’il corresponde à la position à remplir.  Gardez toujours à l’esprit que l’employeur canadien lit souvent votre CV en diagonale et surtout qu’il n’a en général pas beaucoup d’imagination.

Je voulais vraiment écrire un article qui vous donne une vision réaliste, y compris sur les problèmes de discrimination qui pourraient vous attendre, parce qu’il n’y a rien de pire que de s’attendre aux mystérieuses cités d’or et de se retrouver à faire des petits jobs bidons avec un Bac+10.

 

Ce qu’il ne faut pas inclure sur un CV canadien

Les règles présentées  sont surtout d’un point de vue anglophone, basé sur mon expérience, mais la majorité de ces règles s’applique aussi au Québec:

  • ne mettez surtout pas de photo
  • ne mentionnez ni votre age, ni votre situation civile ou familiale
  • ne mentionnez pas votre statut d’immigration ou votre nationalité

Ces règles sont supposées éliminer la discrimination, mais vous pensez bien qu’il est facile d’estimer votre âge basé sur l’année de l’obtention de vos diplômes et de votre expérience professionnelle, ou de déterminer votre origine selon votre nom. Par exemple, une étude à montré que si votre nom est trop exotique (lisez entre les lignes), vous recevrez en moyenne 35% moins d’appels à CV égal. Un nom français n’est pas un problème.

D’autres infos que vous pouvez omettre: l’obtention du permis, sauf si c’est demandé, ou encore vos activités extracurriculaires, sauf si vous travaillez en volontariat au Canada. En effet, ce volontariat pourrait vous aider à décrocher votre premier boulot. Ceci  nous amène au plus gros problème que tous les immigrés rencontrent, la question de « l’expérience canadienne », dont je parlerai plus loin.

Vous pouvez également omettre des expériences professionnelles qui n’ont rien à voir avec le poste, ou qui datent de plus de 10 ans. Quand on a travaillé sur Windows 95, on ne va pas s’en vanter, non?

 

Ce qu’il faut inclure sur son CV Canadien

Un objectif: une phrase ou deux dans le genre « mon objectif est d’apporter des solutions innovantes dans votre entreprise, etc. » cette section n’est pas obligatoire.

Une section profil, qui résume votre expérience et met en valeur vos points forts:

  • Gestionnaire de projets avec 5 ans d’expérience
  • 4 ans d’expérience dans de larges projets systèmes financiers
  • 3 ans de gestion financière dans l’industrie pétrolière
  • Un très bon sens de l’analyse, etc…

Une section expérience professionnelle, citant votre emploi le plus récent en premier. Ce type de CV est dit chronologique. Il existe un autre type de CV, dit fonctionnel dont je parlerai dans un article ultérieur. J’ai mentionné auparavant qu’il n’est pas nécessaire de mentionner ces activités en dehors du travail (allez, admettez que vous n’en n’avez pas!), sauf si vous êtes nouveau dans le pays. Beaucoup d’employeurs demandent, parfois directement, et bien que ce soit interdit par la loi: « mais, avez-vous de l’expérience canadienne? ». Traduction: « oui, mais vous n’êtes pas d’ici, je ne veux pas prendre le risque de vous donner un emploi, moi. Maintenant si quelqu’un d’autre a pris le risque de vous donner un boulot, même si c’est du volontariat, ça me rassure. »

Ne vous faites pas d’illusions: que vous veniez de l’Europe, de l’Afrique ou de l’Asie, c’est la même chose. Que vous soyez architecte, ingénieur ou chargé de projet, c’est aussi la même chose. J’ai rencontré des gens super qualifiés: MBA, parlant 3 langues, avec 10-15 ans d’expérience internationale derrière eux, qui sont passés par les mêmes difficultés pour décrocher leur premier emploi.

Bien sûr, certaines entreprises sont plus ouvertes que d’autres: par exemple les banques, probablement parce qu’elles ont toujours besoin de personnel dans leurs services clientèle, surtout si vous êtes bilingue. L’attitude de l’employeur va dépendre de la culture de l’entreprise et du nombre d’immigrés qui y travaille. Les secteurs les plus difficiles à percer sont ceux où des ordres professionnels sont présents, comme la santé, ou l’ingénierie. On vous demandera souvent de retourner à l’université….pour quelques années! Une petite astuce: pour de meilleures chances de passer le premier tri de CV, enlevez tous les lieux étrangers de votre CV canadien.

L’expérience professionnelle se décrit avec des phrases simples et concises sur un CV canadien. Utilisez des verbes d’actions comme par exemple: concevoir, gérer, documenter, etc..

Mettre ses projets les plus réussis, si possible avec des chiffres, est aussi une très bonne idée.

En plus de votre expérience, il vous faudra une section pour vos connaissances techniques et une section pour vos études universitaires et autres certifications, tout comme un CV français.

Le consulat français  a une grille pour vous aider à établir les correspondances entre diplômes québécois et français. Du côté anglophone, Bac +4 devient un « Bachelor » et Bac+5, un « Master of… »

Le CV Canadien est court: 2 pages suffisent. Si vous avez beaucoup d’expérience, vous pouvez aller jusqu’à 3 pages.

Exemple de CV canadien

Peut-on innover sur le CV canadien?

Vous pourrez utiliser vos comptes de médias sociaux et les portfolios en ligne sont encouragés. Certaines agences poussent également pour le CV vidéo.

En terme de style, dans le marketing et la pub, soyez aussi créatifs que vous le voulez, dans les autres industries, hmm non. Un petit peu de couleur, ça va. Mais les CV à la française, plein de couleurs, il vaut mieux éviter.

Allez…ce n’est pas si dur, vous allez y arriver!

Ckrissie

Je suis expatriée au Canada anglophone depuis 2004, mais j'ai également vécu dans plusieurs pays européens avant ça (et non, je ne suis pas recherchée par Interpol!). J'aime la pâtisserie, surtout pour la manger, la peinture, et râler quand les gens ne font pas la queue (les tricheurs se reconnaitront!).

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>